© office de Tourisme
La véritable Histoire

du haricot de Soissons

De jeunes haricots qui avaient été semés dans une serre,

s’inclinaient pendant le jour vers la porte et se relevaient à l’approche de la nuit

Charles Bonnet, Oeuvres d'histoire naturelle et de philosophie

Un peu d’histoire !

Pendant la guerre de Cent ans, alors qu’une terrible épidémie de peste ravage la contrée, les Soissonnais s’enfuient, emportant avec eux leurs récoltes. Mais pendant leur fuite, beaucoup perdent des graines. A leur retour, ils retrouvent un champ couvert de fèves, L’humidité des berges du canal de La Crise favorisant une exceptionnelle récolte qui permet de nourrir toute la population. Ce haricot devenu célèbre est  lors dit haricot « de Soissons ».

Un peu plus d’histoire !

A la fin du 19ème siècle, le guetteur nommé LE PAON ne quitte pas la tour de la cathédrale Saint-Gervais Saint-Protais. Il surveille la ville et les incendies. Ce fonctionnaire municipal se fatigue de l’aridité de sa plate-forme de pierre. Il l’égaye en semant des haricots dans des caisses, placées le long des garde-fous. Ses plantations s’accrochent à la rampe et couronnent la tour de la cathédrale d’une verdure étonnante.
« C’est du vrai Soissons » dit-il à ses visiteurs !
Et moins plaisantin que poète naïf, il ne manque jamais d’ajouter :

« Dieu créa la fleur et lui dit Sois Rose ! Il créa le haricot et lui dit Sois Son ! … et va en Paix ! ».

Le guetteur distribue aussi des grains récoltés aux touristes dans des petits sachets en jute confectionnés pendant ses heures de loisir.
Tout près de la cathédrale se trouve un confiseur qui s’intéresse à notre guetteur et à ce qu’il fait. Il met au point une petite machine pour fabriquer des bonbons qui deviennent la spécialité soissonnaise.

 

Pour découvrir notre célèbre légumineux, rendez-vous au Jardin du Haricot, chaque année la Confrérie du même nom y plante des pieds et récolte le fameux haricot au début de l’automne.

Tous les ans à la fin du mois de Septembre, le haricot est fêté comme il se doit lors de la « fête du Haricot » ; marché gourmand, spectacles et un grand défilé dans les rues de la ville sont organisés tout au long du week-end !

L’œil du goûteur !

Bien connu pour sa tenue à la cuisson,  il vous régalera tant à l’apéro, qu’en Soissoulet ou même au fromage ou en dessert.

Une richesse culinaire à découvrir ou à redécouvrir !