© Vincent Colin
Grimpez au sommet

du donjon de Septmonts

Une vue époustouflante !

A deux lieues de Soissons, dans une charmante vallée, un admirable châtelet est encore parfaitement habitable. C’est la plus saisissante habitation que tu puisses te figurer !

Victor Hugo, Lettre à sa femme Adèle

Un peu d’histoire !

Le château de Septmonts était la résidence des évêques de Soissons depuis le XIIème siècle. De la partie construite à cette période sous les ordres de Jacques Bazoches subsiste la salle dite Saint-Louis qui abritait la chapelle. Simon de Bucy, évêque entre 1362 et 1404, soucieux de protéger les populations, donne au château sa configuration actuelle de forteresse ; apparaissent alors le donjon et la tour carrée.

L’ensemble sera légèrement remanié et modernisé aux XVème et XVIème siècles avec notamment la construction du Logis Renaissance, aujourd’hui transformé en salle de réception.

Votre visite

A quelques encablures de Soissons, dans un écrin de verdure aux portes de la vallée de la Crise, découvrez le charmant village de Septmonts ! Pierres calcaires du soissonnais, maisons « à pas de moineaux », et charme des petites ruelles font de ce lieu un village préservé parfait pour déconnecter du quotidien, s’évader et profiter du calme environnant.

Entrez dans le parc du Donjon et découvrez ce dernier, imposant, majestueux et féérique.

Pour admirer la vue depuis le sommet de la tour et de ses 47 mètres, traversez les 4 salles qui jalonnent la montée et les différents panoramas qui se dévoilent, toujours plus époustouflants !

Avez-vous trouvé le signe du passage de Victor Hugo ? Il a gravé en ces murs, son prénom ainsi que celui de Juliette Drouet, sa compagne dans une des salles du donjon en 1835 !

 

Ressortis du Donjon, longez les douves et prolongez votre promenade dans l’Arboretum aménagé dans le parc en 1998. Il propose un cadre verdoyant vous menant du verger de pommiers dans l’ancien jardin des évêques, à la vigne qui rappelle le patrimoine viticole local en passant par le jardin de plantes aromatiques.

Juste en face du Donjon, découvrez l’église Saint-André qui possède une exceptionnelle et très rare poutre de gloire polychrome, sculptée de médaillons représentant les douze apôtres.

Pour ne rien rater, profitez d’une promenade d’environ 3,5 km et découvrez le magnifique panorama qui s’offre à vous avec une vue imprenable sur le donjon et l’église !

L’œil du visiteur

Main dans la main, profitez de ce cadre enchanteur pour vous balader avec votre âme sœur ! Préparez un pique-nique, plaid confortable, petits fours et coupe de champagne (à consommer avec modération) au pied de ce donjon enchanteur.