Le violoncelleLe violoncelle
©Le violoncelle|Pixabay
Présentation du

violoncelle

Voici quelques informations importantes à savoir sur les instruments que vous découvrez dans le cadre de l’exposition des Journées Européennes des Métiers d’Art.

Le violoncelle

Un peu d’histoire …

Évolution de l’instrument

Le violoncelle, dont l’ancêtre le plus direct est le rebec, partage la même histoire que le violon. Celle-ci remonte à la création de la famille des violons au XVIe siècle en Italie. En effet, le premier violoncelle a été réalisé vers 1552par Andrea Amati (1535 -1612), luthier de Crémone.

À cette époque, le violoncelle est encore posé sur les mollets et tenu par les genoux du musicien. Il faut attendre le XIXe siècle pour qu’il repose sur une pique afin de faciliter un nouveau style de jeu.

 

Particularité

Le violoncelle fait partie des instruments ayant la plus grande tessiture, c’est-à-dire le plus grand nombre de notes allant du grave à l’aigu. Il est souvent affirmé que cet instrument est le plus proche de la voix humaine.

Son

Le son de cet instrument est produit par la vibration de ses 4 cordes, amplifiée par la caisse de résonnance. Celles-ci peuvent être mises en vibration par leur pincement par les doigts de l’instrumentiste, comme pour la guitare, ou par l’archet qui frotte les cordes.

La tessiture du violoncelle s’étend sur 4 octaves et une quinte.

Ecoutez le son du violoncelle 

VIOLONCELLE.mp3Violoncelle

Voisin dans l’orchestre des …

Altos, violons

Tenue de l’instrument

Le violoncelle se joue généralement assis, positionné entre les deux genoux. Il repose sur une pique escamotable.

 

Facture de l’instrument

Les bois de lutherie généralement utilisés pour la fabrication d’un violoncelle sont l’épicéa, l’érable ondé, et l’ébène. Les accessoires (cordiers et chevilles) sont généralement en ébène, mais pour des raisons esthétiques peuvent être en buis, palissandre, ou même érable ondé.

L’archet est, quant à lui, taillé dans un bois brésilien, le permambouc et constitué de crins de chevaux enduits de colophane (résine de sapin en poudre) pour une meilleure adhésion aux cordes.

Violoncelle, mode d'emploi
Violoncelle, mode d'emploi
[Figures de Notes] Le violoncelle, mode d’emploi

Quelques compositeurs

Concurrent de la viole de gambe, il est utilisé jusqu’au XVIIIe siècle aux côtés du clavecin pour soutenir les ensembles instrumentaux.

Peu à peu, grâce à sa puissance sonore, le violoncelle remplace complètement la viole de gambe et sort de son seul rôle d’accompagnateur pour s’affirmer comme instrument soliste : en 1725,

Bach achève ses Six suites pour violoncelle seul, chef-d’œuvre incontournable du répertoire pour violoncelle.

Avec Mozart et Haydn, le violoncelle devient un pilier de la musique de chambre.

À l’époque du romantisme (XIXe siècle), l’instrument s’émancipe et fait jeu égal avec le violon. De nombreux compositeurs vont écrire des pièces solistes pour cet instrument comme la Sonate pour violoncelle de Claude Debussy (1862-1918) ou Don Quichotte de Strauss (1864 – 1949).

On continue aujourd’hui d’explorer les capacités techniques de cet instrument, y compris dans les musiques actuelles, où de nouvelles techniques incluant des dispositifs électroniques permettent de modifier le son en temps réel.

Bach, Prélude de la suite 1
Bach, Prélude de la suite 1
Bach: Prélude, Cello suite Nr.1 | Ophélie Gaillard
Fermer